Description des pêcheries de crabe dans la région d'Ambanja - Ambilobe

  • Les pêcheurs de crabe de la région de d’Ambanja – Ambilobe

La pêche de crabe de mangrove n’est pas la principale source de revenus de la région. De nombreuses autres filières comme la crevette ou le poisson sont préférentiellement exploités par les communautés de pêcheurs de la région. La pêche est une activité masculine mais l’ensemble d’un foyer peu participer à l’activité.

  • Techniques de pêches au crabe utilisées

La pêche au crochet 

  • Nom local : Nom locale : « Fiavitry »
  • Engin(s) Accessoire(s) : non renseigné
  • Utilisation : Les pêcheurs peuvent emmener plusieurs crochets de tailles différentes pendant la sortie de pêche. Ils explorent les forêts de mangrove à pied pendant les marées basses et capturent les crabes dans leur terrier. Les crochets peuvent être en fer ou en bois de palétuviers taillée.
  • Zone d’utilisation : Technique présente dans toute la région
  • Poids des captures/sorties/pêcheur : non renseigné

La pêche à la ligne 

  • Nom local : « Vintana »
  • Engin(s) Accessoire(s) : Les pêcheurs utilisent une raquette pour faciliter la récupération des crabes. Cette raquette est fabriquée avec un cerceau de bois et corde en nylon ou des morceaux de filet.
  • Utilisation : La ligne est constituée d’une corde de 3 à 5 m de long environ, lestée de coquillage ou d’une pierre et appâtée. Un flotteur (bouteille plastique ou morceau de bois) permet de repérer la ligne. Les pêcheurs peuvent emmener plusieurs lignes lors d’une sortie. Elle est déployée à partir de pirogue ou sur les berges. L’utilisation de la ligne se fait préférentiellement pendant les marées de vives eaux au niveau des chenaux de mangrove.
  • Zone d’utilisation : Technique présente dans toute la région
  • Poids des captures/sorties/pêcheur : non renseigné

La pêche à la raquette

  • Nom local : « Fisaoko »
  • Engin(s) Accessoire(s) : Durant une pêche de nuit, les pêcheurs s’équipent également d’une torche.
  • Utilisation : La pêche à la raquette se pratique « à vue » à marée basse, à pied ou plus rarement en pirogue, généralement en bordure de mangrove et parfois la nuit. Elle cible les crabes qui se promènent, hors de leur terrier. 
  • Zone d’utilisation : Technique présente dans toute la région
  • Poids des captures/sorties/pêcheur : non renseigné

Le Suivi des pêcheries d'Ambanja - Ambilobe

  • Sélection des sites de suivi des pêcheries

Suite à la réunion du GT « CRABE-BATAN », un premier suivi est mis en place sur la région d’Ambanja-Ambilobe. Il est constaté que  plusieurs villages entrent dans le suivi d’ors et déjà mis en place par les ONG locaux , à savoir le Blue Ventures et le WWF. 

La stratégie de CORECRABE vise à venir en compléments des acteurs locaux présent depuis plusieurs années. Ainsi il s’avère peu judicieux de mettre en place un suivi auprès de village déjà intégré dans un des suivis locaux. 

Parmi l’ensemble des villages visités dans le cadre de l’enquête socio-économique du CERED, le village d’Ankotika a été retenu pour installer le premier suivi des captures du projet. Par le biais du RENAFEP-MADAGASCAR,  une enquêtrice est affiliée au village et est en charge de la collecte de données auprès des pêcheurs et de collecter des fiches d’enquêtes auprès des acteurs volontaires du suivi (pêcheurs et sous-collecteur).

  • Nombres d’enquêtes réalisées

Le tableau ci-dessous rassemble l’ensemble des enquêtes réalisées sur la région (dernière mise à jour le 13/01/2022) :

[table id=2 /]

Les réunions du GT "CRABE-BATAN"