Malgré le caractère artisanal des pêcheries de crabe, de nombreuses sociétés privées disposent d’un permis de collecte et d’exportation des produits. La collecte des produits s’opère sur une multitude de localités réparties sur le littoral malagasy, et sont centralisées par ces sociétés. Les grandes quantités de crabes transitant ainsi par ces « gros » collecteurs en font des lieux privilégiés pour la mise en place d’un suivi de la taille des crabes (un indicateur de l’état de la ressource et de la rentabilité de la pêcherie). Au travers du projet CORECRABE, la participation des sociétés de collecte au suivi vient dans chacune des principales zones de production complète les connaissances acquises par le suivi « villageois » au niveau du débarquement des pêcheurs. Le suivi « sociétés » vient préciser l’évolution des classes de tailles et du sex-ratio d’une manière représentative des captures à plus grande échelle (zone de pêche et/ou région) que le suivi villageois et à un coût plus faible.

  • Protocole d’échantillonnage 
  1. Durée et fréquence du suivi : le suivi « sociétés » sera mené de décembre 2021 à mars 2023, il pourra se poursuivre au-delà via d’autres mécanismes, s’il est jugé efficace et utile par les sociétés et autres parties prenantes). L’échantillonnage des produits de collecte est effectué deux fois par mois, à l’arrivée du transporteur (bateau ou camion). 
  2. Lieu d’échantillonnage : le suivi « société » se fait au niveau de la réception des crabes de la collecte par les sociétés.
  3. Identification de villages et zones de pêche : La provenance des chargements est identifiée : village, groupe de villages ou zone de pêche selon que le chargement de crabe a été regroupé (ou non) entre les villages de collecte pendant le transport.
    Cas 1 : Si la cargaison est regroupée entre tous les villages, le poids global de la cargaison est noté.
    Cas 2 : Si la cargaison est séparée par village, le poids de la cargaison par village est noté.
  4.  Echantillonnage des « lots » : Pour répondre aux contraintes de temps et respecter le travail des employés de la société, la cargaison est échantillonnée pour effectuer les observations sur un lot de crabes (ou échantillon):
    Cas 1 : Si la cargaison est groupée entre les villages de la collecte, un nombre de bacs / gony correspondant à environ 250 à 300 crabes est prélevé au hasard dans la cargaison pour effectuer les mesures de taille. La société définit le nombre de bacs / gony avant le début de la campagne de suivi. Chaque bac / gony est ensuite pesé (en kg). Si la proportion de petit crabe, en dessous de la taille limite de capture, est trop importante (>40 % de l’échantillonnage) le nombre de crabe échantillonné est augmenté à 400 individus pour augmenter.   Cas 2 : Si la cargaison n’est pas regroupée entre plusieurs villages, un seul bac / gony est prélevé au hasard dans la production de chaque village (afin d’obtenir un échantillon représentatif). Chaque bac (ou lot de l’échantillon) est ensuite pesé (en kg). Une fiche de relevé est utilisée par village.
  5. Mesures biométriques des crabes : Tous les crabes du lot sont ensuite mesurés et sexés. La mesure de la longueur des crabes (LC) doit être relevée au mm près, avec un pied à coulisse. Seuls les crabes dont la taille est supérieure ou égale à 110 mm sont inscrits sur la fiche de relevé.

Retrouvez l’ensemble des détails du protocole en téléchargeant le document dans la rubriques « Suivi des pêcheries de crabes« .