Valorisation de la recherche pour l’aménagement de la pêcherie du crabe de mangrove à Madagascar

Tournée vers l’exportation, la petite pêcherie de crabe de mangrove est un secteur économique majeur à Madagascar. La filière est considérée comme prioritaire par le Ministère malgache de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP), les années 2014-2019 ayant été marquées par une nette évolution en termes de marchés, d’exploitation, et d’encadrement réglementaire de la pêche et de la protection de l’environnement. Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) a également interdit toute forme d’exploitation du bois de palétuvier depuis 2014, dans le cadre d’une gestion intégrée de cet écosystème dans le pays.

Le projet CORECRABE porté par l’IRD est financé par le programme européen INTERREG, coordonné par la Région Réunion. Conduit sous le haut-patronage du Ministère malgache de l’Education Supérieure et de la Recherche Scientifique (MESUPRES), le projet vise à valoriser une expertise transdisciplinaire originale sur la pêcherie du crabe de mangrove vers les acteurs publics, privés et civils. En tant que recherche-action, il appuiera les initiatives du MAEP (en particulier via son programme SWIOFISH2 financé par la Banque mondiale), du MEDD, du secteur privé et des organisations de la société civile, et leur coordination, pour améliorer la gestion, la gouvernance, et la durabilité des retombées socioéconomiques de la pêcherie à l’échelle nationale.

Une approche de recherche Transdisciplinaire

Les liens forts entre les nombreux partenaires scientifiques et non scientifiques du projet et l'implication de chaque maillon de la pêcherie du crabe de mangrove seront au cœur de notre démarche de recherche.

CORECRABE en quelques chiffres

Nombre de collaborateurs

0

Surface de mangroves intégrée par le projet

Nombre de villages suivis par le projet

0

Missions de terrain effectuées

0