Cadre d’intervention de la conférence

La conférence est un événement national qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de l’année internationale de la pêche et de l’aquaculture artisanales (ou AIPAA 2022) des Nations Unies. L’AIPPA 2022 vient renforcer les Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et l’éradication de la pauvreté, lancées par la FAO en 2015.

Spécifiquement, la conférence appuie la Partie 3 « Mettre en place un environnement favorable et soutenir la mise en œuvre » des Directives volontaires, Chapitre 11 « Information, recherche et communication », et spécifiquement le paragraphe 11.9 sur la recherche participative, collaborative et opérationnelle.

 » Les États et les autres parties veillent, dans la mesure du possible, à ce que des financements soient disponibles pour la recherche dans le domaine de la pêche artisanale et encouragent la collaboration et la participation en matière de collecte et d’analyse de données et de recherche. Ils s’efforcent d’intégrer les connaissances issues de la recherche dans les processus de prise de décisions. Les organismes et les instituts de recherche appuient en principe le renforcement des capacités pour permettre aux communautés d’artisans pêcheurs de participer à la recherche et à l’utilisation des résultats de celle-ci. Les priorités de la recherche sont normalement arrêtées en commun dans le cadre d’un processus consultatif centré sur le rôle de la pêche artisanale en matière d’exploitation durable des ressources, de sécurité alimentaire et de nutrition, d’éradication de la pauvreté, et de développement équitable, compte tenu également de considérations relatives à la gestion des risques de catastrophe et à l’adaptation au changement climatique.« 

Cet objectif est au cœur du projet CORECRABE (2019-2023). La conférence contribuera en outre à la préparation du Plan d’Action National Petite Pêche (PAN-PP) pour la mise en œuvre des « Directives volontaires » à Madagascar, porté actuellement par le MPEB et son programme d’appui SWIOFISH2. Elle ciblera en particulier la filière prioritaire du crabe de mangrove (Scylla serrata), qui a largement évolué à l’échelle du pays depuis 2014, à la fois en termes de marchés, d’exploitation halieutique, et de réglementation, posant des problèmes de surexploitation.

Objectifs

L’objectif général de la conférence est de partager et de promouvoir la contribution de la recherche scientifique pour la valorisation durable des pêcheries de crabes de mangrove et de cette filière nationale prioritaire. Les objectifs spécifiques sont les suivants :

  • Diffuser et discuter les principaux résultats des recherches conduites par les partenaires scientifiques à Madagascar sur les pêcheries de crabes de mangrove et la filière depuis 2020 ;
  • Proposer des pistes d’action pour répondre aux principaux problèmes identifiés ;
  • Engager les acteurs politiques, scientifiques, financiers et la société civile dans une démarche de recherche collaborative pour le suivi et l’évaluation des petites pêcheries à partir de 2023.

Organisation

La conférence sera animée et facilitée par les partenaires du projet européen CORECRABE porté par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESUPRES) en collaboration avec le Ministère de la Pêche et de l’Économie Bleue (MPEB), financée par l’Union Européenne et administré par la Région La Réunion.

La conférence se tiendra du 17 au 18 novembre 2022. Retrouvez en téléchargement l’ensemble des détails des deux journée ci-dessous: 

  1. Termes de référence de l’Atelier national – 2022
  2. Synopsis théâtre réel – filière crabe