1) Etude Socio-économique

L’étude sera conduite par le CERED, qui a été identifié à la suite d’un processus de recrutement par marchés publics lancés par le projet. Le suivi socio-économique sera opéré via une enquête approfondie l’année 1  (afin de diagnostiquer la situation locale de la pêcherie) et des enquêtes plus ciblées les années 2 et 3 (destinées à évaluer les indicateurs qui seront jugés pertinents). La première année (2020-2021) du projet, dans chaque zone, une équipe d’enquêteurs interviendra dans les principaux villages et enquêtera une centaine de ménages et les autorités locales pendant près de deux semaines. Ces informations socioéconomiques quantitatives et qualitatives seront analysées et actualisées de manière plus ciblée les deux années suivantes par le même prestataire de service. Les données socioéconomiques sont aujourd’hui extrêmement limitées sur cette pêcherie à l’échelle nationale. Ce travail permettra ainsi de comprendre la place de la filière « crabe » dans la vie sociale et économique des villages côtiers et prendre en compte ce contexte local et les spécificités géographiques dans les orientations de gestion. De plus il permettra de préciser le déroulement (notamment les villages pertinents) des enquêtes en sciences sociales. Chaque enquête se subdivisera en trois phases :

En amont des missions de térrain, un travail préparatoire un travail préparatoire à été initié afin de : 

  • Spécifier les informations qui nécessitent la collecte de données au niveau local, notamment à partir d’un atelier organisé la 1ère année du projet.
  • Établir théoriquement l’approche ou la démarche adéquate pour chaque type d’entité (publique ou privée) afin de bien mener la recherche documentaire.
  • Rédiger une lettre d’introduction destinée aux entités détentrices et sources des données afin de faciliter la communication et ainsi la récupération des informations.
  • Identifier et énumérer les critères des documents nécessaires à l’étude.
  • Élaborer un guide d’entretien de la collecte des données secondaires ou d’un éventuel entretien oral.
  • Identifier et collecter les documents pertinents pour l’étude.
  • Analyser les documents obtenus.
  • Concevoir la fiche d’enquête de terrain et un guide d’entretien local.
  • Recruter et former les enquêteurs.
  • Tester le guide d’entretien local et la fiche d’enquête de terrain.
  • Finaliser, éditer et imprimer le guide d’entretien local et les fiches d’enquêtes de terrain.

L’approche adoptée par le CERED se base sur une analyse de la résilience des pêcheurs de crabes des mangroves. Cette étude est focalisée sur une approche socio-économique couplée avec une analyse spatiale et géographique. L’étude spatiale aidera à comprendre l’évolution et la dynamique socio-économique dans chaque zone étudiée. L’échantillonnage sera de type probabiliste (Beaud, 1997) pour être le plus représentatif au niveau local. 

  • L’approche adoptée par le CERED se base sur une analyse de la résilience des pêcheurs de crabes des mangroves. Cette étude est focalisée sur une approche socio-économique couplée avec une analyse spatiale et géographique. L’étude spatiale aidera à comprendre l’évolution et la dynamique socio-économique dans chaque zone étudiée. L’échantillonnage sera de type probabiliste (Beaud, 1997) pour être le plus représentatif au niveau local. Ainsi plusieurs enquêtes seront menées :
  • Des enquêtes de ménages avec questionnaire, selon un échantillonnage à définir à partir des informations disponibles,
  • Des entretiens avec les personnes ressources locales (sages, pouvoir local, opérateurs locaux, etc.)
  • Un focus groupe pour chaque village étudié

Cette enquête socio-économique approfondies seront menées dans les cinq principales zones de production: Diana (Ambanja – Baie d’Ambaro), Boeny (Mahajanga – Baie de la Mahajamba et Soalala), Menabe (Morondava – Belo sur Tsiribihina), Atsimo Andrefana (Morombe – Mangoky et Baie de Befotaka).

  • Enquêtes socio-économique dans le Nord-Ouest de Madagascar 

Les 5 villages (préalablement  pré-identifiés lors du GT « Filière et Communautés n°3) dans la région d’Ambanja (Antsatrana, Ankazomahity, Ambolikapiky, Antsahampano, Ankotika) ont été échantillonnée par le CERED et les partenaires du projet. Dans la région de Mahajanga , 13 villages ont été enquêtés par le CERED: 5 villages (en baie de la Mahajamba) et 8 villages (au sud de Mahajanga).

Carte de la Localisation des villages concernés par l’enquête socio-économique du projet CORECRABE.
 
Le tableau ci-dessous résume le type et le nombre d’enquêtes réalisées par zone et par village dans le Nord-Ouest de Madagascar: 
 

Le processus d’analyse des donnés collectées respectera les étapes suivantes:

  • Une vérification et un nettoyage des fiches d’enquêtes in situ.
  • La confection d’un masque de saisie conformément au format de la fiche d’enquête.
  • La saisie des fiches d’enquêtes.
  • La définition des indicateurs, variables et tableaux à estimer à l’issue de l’analyse.
  • Le traitement statistique des données.
  • La communication des résultats.

En cours d’écriture.

3) Etude Anthropologique

Des enquêtes anthropologiques et en géographie sociale seront réalisées dans chacune des zones cibles. Ce type d’enquêtes qualitatives nécessite une présence plus longue des enquêteurs dans les villages que l’enquête socioéconomique, aussi seuls certains villages fortement impliqués dans la pêche du crabe mangrove et/ou la gestion locale seront sélectionnés, en fonction des résultats de l’enquête socioéconomique et des informations déjà disponibles sur la pêcherie de crabes. Ces enquêtes permettront de recueillir des informations sur l’organisation sociale de la pêche au crabe, la mise en œuvre éventuelle de règles locales par les communautés, l’existence éventuelle de conflits d’usage, la présence éventuelle de pêcheurs migrants, et les relations avec les opérateurs externes dont les ONGs.